Copropriété 2015 : Statut, gestion, personnel, contentieux par Cyril Sabatié

Copropriété 2015 : Statut, gestion, personnel, contentieux

Titre de livre: Copropriété 2015 : Statut, gestion, personnel, contentieux

Éditeur: Delmas

ISBN: 2247130534

Auteur: Cyril Sabatié


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Cyril Sabatié avec Copropriété 2015 : Statut, gestion, personnel, contentieux

La gestion d'une copropriété commande la conciliation entre l'intérêt collectif et des intérêts parfois divergents, dans le respect des droits et des obligations de chacun ; copropriétaire, acquéreur, syndic professionnel ou bénévole et membre du conseil syndical. La loi du 10 juillet 1965 portant statut des immeubles en copropriété a été d'une stabilité remarquable pendant près de 35 ans, mais depuis quelques années, elle connaît des modifications lourdes et incessantes, notamment, pour les plus importantes, la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains dite loi SRU du 13 décembre 2000 et son décret numéro 2004-479 du 27 mai 2004, le décret numéro 2005-240 du 14 mars 2005 sur les comptes du syndicat des copropriétaires, la loi numéro 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement (ENL) ou encore la loi numéro 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et de lutte contre les exclusions, dite loi Boutin. Pour ne pas déroger à cette tradition d'un droit de la copropriété en perpétuelle mutation, cette vingt-deuxième édition intègre les changements notables de la loi dite ALUR ; dispositions qui bouleversent le cadre juridique et le fonctionnement des copropriétés, tant pour les syndics que pour les copropriétaires eux-mêmes. Depuis la précédente édition les juridictions n'ont pas non plus été avares de décisions, marquant parfois de réels revirements que ce nouvel opus tâche également d'inventorier et d'expliciter.

Livres connexes

La gestion d'une copropriété commande la conciliation entre l'intérêt collectif et des intérêts parfois divergents, dans le respect des droits et des obligations de chacun ; copropriétaire, acquéreur, syndic professionnel ou bénévole et membre du conseil syndical. La loi du 10 juillet 1965 portant statut des immeubles en copropriété a été d'une stabilité remarquable pendant près de 35 ans, mais depuis quelques années, elle connaît des modifications lourdes et incessantes, notamment, pour les plus importantes, la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains dite loi SRU du 13 décembre 2000 et son décret numéro 2004-479 du 27 mai 2004, le décret numéro 2005-240 du 14 mars 2005 sur les comptes du syndicat des copropriétaires, la loi numéro 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement (ENL) ou encore la loi numéro 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et de lutte contre les exclusions, dite loi Boutin. Pour ne pas déroger à cette tradition d'un droit de la copropriété en perpétuelle mutation, cette vingt-deuxième édition intègre les changements notables de la loi dite ALUR ; dispositions qui bouleversent le cadre juridique et le fonctionnement des copropriétés, tant pour les syndics que pour les copropriétaires eux-mêmes. Depuis la précédente édition les juridictions n'ont pas non plus été avares de décisions, marquant parfois de réels revirements que ce nouvel opus tâche également d'inventorier et d'expliciter.La gestion d'une copropriété commande la conciliation entre l'intérêt collectif et des intérêts parfois divergents, dans le respect des droits et des obligations de chacun ; copropriétaire, acquéreur, syndic professionnel ou bénévole et membre du conseil syndical. La loi du 10 juillet 1965 portant statut des immeubles en copropriété a été d'une stabilité remarquable pendant près de 35 ans, mais depuis quelques années, elle connaît des modifications lourdes et incessantes, notamment, pour les plus importantes, la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains dite loi SRU du 13 décembre 2000 et son décret numéro 2004-479 du 27 mai 2004, le décret numéro 2005-240 du 14 mars 2005 sur les comptes du syndicat des copropriétaires, la loi numéro 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement (ENL) ou encore la loi numéro 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et de lutte contre les exclusions, dite loi Boutin. Pour ne pas déroger à cette tradition d'un droit de la copropriété en perpétuelle mutation, cette vingt-deuxième édition intègre les changements notables de la loi dite ALUR ; dispositions qui bouleversent le cadre juridique et le fonctionnement des copropriétés, tant pour les syndics que pour les copropriétaires eux-mêmes. Depuis la précédente édition les juridictions n'ont pas non plus été avares de décisions, marquant parfois de réels revirements que ce nouvel opus tâche également d'inventorier et d'expliciter.